La kabbale appliquée au tarot
(Troisième partie)

Sections de l'article
1) Introduction
2) Les trois septenaires
3) Les dix séphires
4) Les caractères hébreux
5) conclusion

Les dix séphiroth
Le chapitre aborde ensuite le second aspect de la kabbale, sous la forme de l'arbre de vie qui dévoile l'origine de l'univers et ses mystères par les séphiroth (pluriel de séphirah, les nombres). L'unité, cause et point de départ de toutes choses, a reçu le nom de Kether, qui signifie Couronne. C’est, comme le Bateleur (1), la source de toute activité. La deuxième séphirah est appelé C’hocmah, Sagesse, et correspond à la Papesse (2). La troisième Séphire, Binah, Intelligence, Compréhension, l’Impératrice (3), à la conception et des idées. Quatrième Séphire, C’hesed, Miséricorde, l’Empereur (4). Cinquième Séphire : Geburah, Force, le Pape (5). Sixième Séphire : Tiphereth, Beauté, l’Amoureux (6). Septième Sephire : Netsah, Victoire, le Chariot (7). Huitième Sephire : Hod, Gloire, la Justice (8). Neuvième Sephire : Jesod, Fondation, l’Ermite. Dixième Séphire : Malcut, Royaume, qui synthétise l’être complet en puissance de devenir. Cet être est appelé Homme céleste ou Adam Kadmon. Il ne possède aucune existence matérielle, mais il réunit les principes créateurs divins qui entrent en jeu pour donner naissance à l’homme. Celui-ci ne prends corps sur le plan physique qu’en subissant la différentiation individuelle, dont le tourbillon évolutif est figuré par la Roue de Fortune (10). La kabbale nous enseigne également que les dix séphiroth peuvent ensuite être reliés entre eux par vingt-deux chemins, chacun associé à une lettre de l'alphabet, les cinéroth, consituant un troisième degré de compréhension des nombres et des lettres : leur relation ensemble.

Oswald wirth - Adam Kadmon - kabbale

Oswald wirth - Adam Kadmon - kabbale
Les dix séphiroth disposés en relation avec le corps de l'Adam Kadmon, symbole kabbalistique de l'homme céleste.