Histoire du tarot de Wirth

En parcourant divers ouvrages d'Oswald Wirth, on peut reconstituer l'histoire de la création du tarot kabbalistique qu'il dessina sur les indications de Stanislas de Guaita.

Cet article est résumé d'après la biographie du livret d'accompagnement du tarot d'Oswald Wirth.



Premier contact avec le tarot
C’est suite à  sa rencontre avec Stanislas de Guaita en 1887, qu’Oswald Wirth découvre le tarot.

« Puisque l’interprétation des symboles me captivait, Guaita ne manqua pas d’appeler mon attention sur la valeur initiatique du Tarot. J’avais, en Suisse, joué aux cartes avec les soixante-dix-huit lames du fameux jeu, non sans être intrigué pas les vingt-deux atouts qui embarrassent les joueurs. »

Stanislas de Guaita

Stanislas de Guaita


Dessiner un tarot inspiré
De Guaita, conscient du talent de dessinateur d’Oswald Wirth, lui demande de réaliser un tarot inspiré des théories d’Éliphas Lévi.

« Me sachant dessinateur, il me conseilla dès notre première entrevue du printemps de 1887, de restituer les 22 Arcanes du Tarot à leur pureté hiéroglyphique et me documenta immédiatement en me confiant deux tarots, l’un français et l’autre italien, ainsi que Dogme et rituel de la haute Magie, l’ouvrage capital d’Éliphas Lévi, où le Tarot est l’objet de copieux commentaires. Tel fut le point de départ du présent travail, dont la paternité spirituelle est attribuable à Stanislas de Guaita. »


Éliphas Lévi tarot - Chariot  Éliphas Lévi tarot - Roue de Fortune
Deux arcanes dessinés par Éliphas Lévi, point de départ du tarot d'Oswald Wirth


Publication du tarot kabbalistique
« Lui ayant soumis un premier tarot redessiné d’après les jeux grossiers comparés, ce savant occultiste me fit ses critiques, dont il fut tenu compte lors de la publication. »

Le travail terminé, le tarot est imprimé en héliogravure et mis en couleur au pochoir. Il se présente dans une boite, sur laquelle est collée une étiquette avec le titre, quelques commentaires et une illustration du tétramorphe. Paru en 1889, le Tarot Kabbalistique est tiré à 350 exemplaires.

À partir de ce moment, Oswald Wirth n’aura de cesse de travailler à l’écriture d’un ouvrage sur les tarots. Il lui faudra près de quarante ans pour mener ce labeur à terme : en 1927 Le tarot des Imagiers du Moyen-âge sera enfin publié, suivi quatre ans plus tard, de l'introduction à l'étude du tarot qui mettra les arcanes majeurs à la portée des initiables.



Articles connexes
Réédition de l'introduction au tarot
Tarot d'Oswald Wirth artisanal
Restitution du tarot d'Oswald Wirth
La kabbale appliquée au tarot
Biographie d'Oswald Wirth




Boite du tarot kabbalistique d'Oswald Wirth
Partie inférieure de la boite du tarot kabbalistique du tarot d'Oswald Wirth