Les signes du zodiaque
2e réédition à l'occasion du centenaire

Correctifs et ajouts
Pour faire suite à notre première version des Signes du zodiaque (2017), nous avons apporté quelques améliorations à cette deuxième édition (2021) : afin de fluidifier la lecture, nous avons effectué quelque deux cents correctifs de style et de typographie dans la préface et les commentaires (le texte d'Oswald Wirth est resté inchangé). En supplément à ces aménagements, nous avons ajusté deux schémas et en avons ajouté un supplémentaire. Tout cela rend l'ouvrage plus clair, en particulier pour les néophytes en astrologie.

Oswald Wirth - Les signes du zodiaque


La rotation du svastika
Dans notre première réédition, nous nous étions permis une petite innovation en ajoutant une flèche courbée au niveau du bélier, à la fois pour donner le point de départ du zodiaque et pour indiquer le sens dans lequel les mois zodiacaux défilent. Le cycle annuel n'ayant à proprement parler pas de commencement, il nous a semblé plus juste de ne pas privilégier le Bélier au détriment des autres signes et avons réitéré ce fléchage au premier signe de chaque saison. Cela nous a paru d'autant plus pertinent que l'on obtient ainsi un svastika, symbole dont un des sens originels est précisément « le cycle des saisons ».

Schéma astrologique saisons

Les quatre saisons mises en exergue

Une simplification graphique
Dans la conclusion de notre édition de 2017, nous avions reproduit en fin d'ouvrage le schéma des douze signes zodiacaux disposés en cercle tel qu'Oswald Wirth l'avait lui même placé à cet endroit. Nous nous sommes rendus compte que cela produisait décalage sémantique avec le texte qui lui faisait face : le schéma exprimait beaucoup plus d'idées qu'il n'y en avait dans le propos. Ce surplus d'informations risquant de provoquer une confusion, nous avons simplifié le schéma au strict minimum (la représentation complète du schéma figure en couverture du livre). Malgré cette clarification, il subsistait un dernier point améliorable puisque tel qu'on le constate ci-contre, les idéogrammes des signes n'étaient pas placés en face des chiffres romains, mais en décalage de quinze degrés...

Schéma astrologique départ des signes et maisons

Plus simple, donc plus clair
Clarification sur une ambiguïté
Oswald Wirth ayant placé les idéogrammes au départ des signes et non dans les signes comme le veut la tradition (voir ci-dessus), nous avons ajouté un schéma complémentaire pour rendre le disque d'Oswald Wirth plus facile à comprendre. Ci-contre, les symboles figurent en double : en grand dans les signes (pour marquer la durée du signe) et en petit à l'extérieur du disque et décalés de quinze degrés (pour marquer l'entrée dans le signe). Par ailleurs, nous avons mentionné les douze maisons en chiffres romains, pour accompagner le texte qui apporte des informations sur les domiciles zodiacaux. Le discours s'en trouve clarifié pour les astrologues débutants ou aguérris.

Schéma astrologique départ des signes et maisons

La raison d'un décalage de quinze degrés, expliquée par l'image

Liens relatifs à cet article