Quel « taromot » utiliser ?
Note : Cette page a d'ébord été rédigée sous cette forme. Après quelques échanges d'idées avec Thierry Depaulis, elle a depuis subi des correctifs et ajouts.

Depuis le début du xxe siècle, on entend parler de tarologie, mais d'autres termes voisins, plus récemment employés sur le Web ont fait leur apparition : tarophile (et tarophilie) ainsi que taromancien (et taromancie). Une certaine confusion s'installe et l'on ne sait plus dans quelle circonstance employer chacun de ces mots.


Premières apparitions
Aucun de ces mots ne figure chez Wirth (1927), chez Marteau (1949), ni dans la plupart des nombreux ouvrages des années 1970 et 1980. Toutefois, on trouve mention de tarologie en 1933 dans une annonce de voyance (voir ci-contre) ainsi que tarologique dans un numéro de 1929 de la publication L'astrosophie, revue d'astrologie ésotérique et exotérique. La plus ancienne référence que j'ai pu trouver dans un ouvrage est celui de Véronique Lorimier : Cours de tarologie (1994). Ce même mot a récemment atteint certains dictionnaires qui proposent comme variante taromancie auquel ils donnent une définition équivalente à : « divination par les tarots ». Mais comment distinguer la pratique qui consiste à utiliser les tarots pour les collectionner, pour les étudier ou pour les utiliser comme outil de divination. Je vous propose donc quelques définitions, qui bien que n'ayant aucun caractère officiel ou unaniment reconnu, présentent l'avantage de respecter les habitudes françaises en matière d'étymologie.

La semaine à Paris 1933 - une des premières mentions du mot Tarologie
Une des plus ancienne mentions du mot tarologie, dans une annonce parue dans la revue la semaine à Paris de 1933.



paul marteau espagnol allemand boite
Les termes tarologues et tarologie ne semblent pas avoir apparu dans des livres avant les années 1970 à 1980

Taromancien, enne
définition proposée : Personne utilisant le ou les tarots comme outil de divination. Cette pratique est la taromancie.
étymologie : mancie : du grec, μαντεία, « divination »
note : Ce terme figure dans quelques dictionnaires. Il s'agit bien étymologiquement d'une mancie (science divinatoire, comme la chiromancie ou l'encromancie) effectuée ici avec un jeu de tarot. Il est intéressant de constater que le mot cartomancien(ne) existe depuis longtemps dans les dictionnaires (ainsi que cartomancie) et désigne une personne qui utilise un jeu de cartes pour faire de la divination. Un taromancien est un cartomancien d'un type particulier (Qui peut le plus peut le moins). Pour en revenir à la taromancie, le terme est aujourd'hui vieilli et on lui préfère souvent tarologie. Mais l'étymologie de ce ternier renvoie plus à l'idée d'étude que de voyance (voir plus bas sur cet article), c'est pourquoi j'utilise parfois taromancie pour parler de « voyance », l'adjectif correspondant étant alors taromantique.
exemple 1 : Etteilla est certainement le premier taromancien de l'histoire.
exemple 2 : La taromancie n'est pas aussi ancienne que les égyptomanes veulent le faire croire.



Tarophile
définition proposée : Collectionneur ou passionné de tarots. Le domaine qui regroupe les tarophiles est la tarophilie.
étymologie : phile : du grec φιλεῖν : « aimer »
note : Ce mot n'existe dans aucun dictionnaire, ni (à l'heure ou a été écrit cet article en juin 2014) dans la liste des collections par ordre alphabétique de Wikipédia. On remarque que les collectionneur de jeux de cartes n'y ont pas non plus leur place, bien qu'on les désigne parfois de ludocartophiles).
exemple 1 : Avec plusieurs milliers de tarots dans sa collection, Stuart R. Kaplan est un des plus grand tarophile de la planète.
exemple 2 : La tarophilie commencé à être pratiquée massivement par quelques passionnés, à la fin des années 1970.
Un sens plus ludique : Dans son ancien usage, le tarophile était plutôt un joueur ou amateur de tarot.



Tarologue
Sens habituel : Personne qui utilise les tarots dans un but divinatoire.
Note
: Les deux mots astrologue et tarologue présente la particularité d'avoir un sens étymologique différent de leur sens courant. Il y a une raison historique à cela : l'astrologie était au départ considérée comme une science. C'est plus tard, lorsqu'elle s'est divisée en deux branches (l'astronomie, la science ; et l'astrologie, divinatoire), que le mot n'a plus exprimé que son aspect magique. Au début du xxe siècle, lorsque des voyants se sont intéressés aux tarots, il ont créé le mot tarologie, certainement sous l'influence phonétique du terme astrologie. Mais ce mot est composé du suffixe logie, « utilisé la plupart du temps pour former le nom d’une science ou de l’étude scientifique d’un sujet, mais aussi toute discipline ayant un discours savant » (source Wikitionnaire), comme c'est le cas de la biologie, la musicologie, etc. C'est la raison pour laquelle, je propose au mot tarologue, un sens non pas associé à la divination, mais à d'étude.
définition proposée
: Personne qui étudie les tarots sous leurs divers aspects : historique, divinatoire, symbolique, etc. Un ou une tarologue s'intéresse à la tarologie.
étymologie : logos : du grec λόγος, dont la signification est liée à la notion de « discours »
exemple 1 : La lecture de cette page, comme de nombreuses autres sur Internet font de nous des tarologues en constante évolution.
exemple 2 : La tarologie consiste en l'étude du tarot, sous ses divers aspects (historique, technique, symbolique, etc.)
Une certaine tolérance : Dans le langage courant, les termes tarologues et tarologie sont parfois employés sans distinction, à la place des autres mots présentés dans cet article. Cette pratique étant fréquemment observée, il s'agirait alors d'un abus de langage, faisant l'objet d'une certaine tolérance.



Tarosophie
définition proposée : Pratique récente, basée sur une utilisation du tarot (avec une dimension sacrée ou rituelle), en vue de transmettre des messages de sagesse pour atteindre une paix intérieure et un épanouissement.
étymologie : sophia : du grec σοφία, savoir, science, sagesse ; d'où: « sagesse »
note : la tarosophie est très récente et encore peu connue. Il ne s'agit plus ici d'effectuer des prédictions comme avec la taromancie, mais de proposer un outil d'introspection pouvant amener à découvrir l'unité du soi.
exemple 1 : Finalement basée sur des concepts anciens, la tarosophie pourrait bien devenir une voie vers ce que Jung a nommé l'individuation.
exemple 2 : Bien que s'étant lui même qualifié de tarologue, Alexandro Jodorowsky semble bien plutôt être un tarosophe.



Tarotique
Ce terme n'est pas très utilisé, et pourtant, il semble être l'adjectif le plus évident pour toute chose relative au tarot lui-même en tant qu'objet (et non dans une utilisation particulière telles que celles décrites ci-dessus). On entend aussi parfois tarotique dans le monde des joueurs de tarots.
exemple 1 : Pour décorer les murs du bâtiment, ils ont peint une grande fresque tarotique (composée à partir d'images de tarots ou dans un style inspiré).
exemple 2 : Le club des joueurs de cartes a organisé une soirée tarotique.




 


Un dernier mot…
D'autres mots dérivés du tarot se rencontrent sur Internet. Ainsi l'on entend parler de la tarot-sphère (parfois orthographié tarotsphère, sans le tiret) pour désigner la communauté des passionné des tarots. D'autres n'ont pas encore fait leur apparition, mais il arriveront peut-être un jour… tarotisant (qui évoque ou s'inspire du style des tarots), tarotisme (mouvement artistique inspiré des tarots)…